Vous êtes ici

Version imprimableEnvoyer par emailPDF version

Commission permanente de coopération franco-québécoise(CPCFQ)

La CPCFQ constitue un important mécanisme de collaboration avec des organisations françaises. Par un regard croisé, des projets de 2 ans nous permettent de fédérer nos expertises communes et complémentaires, d’améliorer nos connaissances et compétences sur des problématiques prioritaires pour l’INSPQ, et des partenaires québécois. Elles donnent lieu à la production conjointe d’outils entre la France et le Québec. L’INSPQ réalise des projets via ce mécanisme depuis 2006 (5 CPCFQC). Ils sont réalisés dans une perspective d’amélioration des compétences et de transfert de connaissances.

1 - Le projet de surveillance des infections nosocomiales et des maladies chroniques entre l’INSPQ et l’InVS, s’est notamment centré sur l’actualisation de la mesure de l’état de santé des aînés, de nouvelles perspectives conceptuelles et méthodologiques.

Les produits

Actes du séminaire Appréciation de l’état de santé des aînés : nouvelles perspectives conceptuelles et méthodologiques


2 - Mise à profit et transfert des connaissances en santé publique : un défi partagé

Dans le domaine du transfert des connaissances (TC), le projet bilatéral INSPQ - INPES, visait à insuffler dans nos instituts une culture de TC. Nos deux organisations ont la responsabilité, de rendre l’information scientifique qu’ils produisent davantage accessible et utilisable par les différents publics concernés. Le projet a permis de passer d’initiatives parcellaires à une plus grande systématisation du TC dans nos organisations.

Les produits


3 - Problématique du poids et des habitudes de vie : regards croisés sur les politiques et interventions, dans une perspective de développement durable et de lutte contre les inégalités sociales de santé

Dans ce domaine, l’INSPQ en collaboration avec cinq partenaires québécois, s’est associé avec l’Agence régionale de santé d’Île de France en collaboration avec l’Institut national de prévention et d’éducation à la santé (Inpes) pour étudier les terrains sur lesquels peuvent se rejoindre la problématique du poids et des habitudes de vie, celle de la réduction des inégalités sociales de santé et celle du développement durable. La 63e CPCFQ nous a offert une opportunité d’échange, d’évolution, de comparaison, d’exploration de nouvelles façons de faire, à partir de réalités similaires, d’approches complémentaires et de questionnements conjoints.

Les produits